Mars, Vénus et sapins de Noël : l’étrange psychologie dissymétrique du cadeau dans les couples

Atlantico : Comment expliquer que la plupart des hommes mariés s’y prennent au dernier impulse flow acheter un cadeau de Noel à leur femme, alors que celles-ci s’y prennent bien and en avance ? Google référence 508 000 résultats la recherche flow “cadeau de noel flow femme mariée” contre 316 000 résultats flow l’équivalent opposé…

Fabienne Kraemer : Tout d’abord, il faut savoir que les cerveaux des hommes et des femmes ne sont pas constitués de la même manière, et que de ce fait les hommes anticipent en général moins que les femmes standard nature. Cela me semble donc logique qu’ils s’y prennent au dernier impulse flow chercher un cadeau de Noël à offrir à leur femme.

Mais cela n’explique pas que cela se passe après le mariage et pas avant.

Pour comprendre ces deux manières différentes de chercher un cadeau après le mariage, il est critical de savoir que les hommes et les femmes n’attendent pas la même chose d’une propinquity amoureuse et d’un rendezvous officiel.

Les hommes attendent avant surveillance d’une propinquity officielle qu’elle fasse tomber une de leurs angoisses principales : la peur de l’abandon. Cette peur s’explique standard le complexe d’Œdipe qu’ils ont avec leur mère. Dès sa naissance, un homme va être repoussé standard la personne avec qui il a fait corps, ce qui n’est pas le cas de la femme, qui fait un complexe d’Œdipe avec son père, donc avec un individu qui ne l’a jamais portée. L’homme vit en life avec le view que son premier protection l’a repoussé et cherche toute sa strive la garantie de ne pas être abandonné. Pour eux, le mariage représente cette sécurité affective. Une fois engagés, ils sortent de la logique de l’effort que leur demande l’anticipation flow séduire leur compagne, et laissent leur naturel revenir au galop, c’est-à-dire que comme flow tout, ils s’y prennent au dernier impulse (à noter que les hommes qui ont peur de s’engager avec les femmes sont des hommes qui se protègent du obscene d’être un jour abandonnés).

Pour la femme, le mariage marque aussi un tournant dans la propinquity de couple, dans le sens où elle passe de la passion aveugle à un protection durable, qui flow beaucoup d’entre elles s’avère très décevant. Lorsqu’elles choisissent un homme, les femmes le mettent en général sur un piédestal, pensant qu’il a surveillance de merveilleux et d’extraordinaire (sachant que les hommes n’en demandent pas tant). Une fois mariée, elles passent le reste de leur strive à se rendre compte qu’il s’agit d’un homme surveillance à fait ordinaire. Elles sont alors perpétuellement déçues et ne cessent de critiquer leur conjoint, un peu flow surveillance et n’importe quoi, dans des registres qui ne sont pas forcément justifiés.

L’achat du cadeau de Noel est un bon exemple de ce travers féminin. Le fait de s’y prendre bien à l’avance n’est pas uniquement flow la mariée l’occasion de faire plaisir à son conjoint. C’est aussi une manière de montrer l’exemple qui, s’il n’est pas suivi standard l’homme, débouche sur des critiques. Pendant match toute la période avant Noël d’abord, durant laquelle la femme ne cesse de le relancer et de lui mettre la pression (“moi j’ai trouvé ton cadeau, et toi ?” ; “alors, tu l’as trouvé ?”). Une fois le cadeau reçu, qui est souvent déprécié automobile acheté au dernier impulse et donc perçu comme la preuve d’un manque d’amour standard la femme (son mari n’a pas pris le temps de chercher, donc il n’a pas fait d’effort flow lui faire plaisir). Ici, la recherche et l’achat du cadeau de Noel est un moyen flow la femme de faire passer un summary caché à l’homme.    

Un deuxième ressort de l’investissement de la femme dans l’achat du cadeau de Noël est aussi de pallier une certaine insécurité dans son couple. En effet, quand  un homme choisit une femme, il a l’impression qu’il doit renoncer à toutes les autres, ce qui, même si le sujet est devenu tabou dans notre société française, reste un instinct primaire très installation qu’il a beaucoup de mal à contrôler. Pour eux, la femme idéale doit donc être la somme de toutes les femmes auxquelles ils renoncent, ce qui évidemment est unfit et les pousse à séduire d’autres femmes. Ce mécanisme psychologique est ressenti standard les femmes, qui essayent de le contrer en choyant leur mari le and possible, afin qu’il n’aille pas voir ailleurs.

Mais attention, que se soit flow l’homme ou flow la femme, se sont des ressorts psychologiques qui, au début de la propinquity des jeunes mariés ou même chez certains couples and âgés qui n’ont pas fait de childbirth sur eux-mêmes, ne sont pas conscients.


Tagged in:

Related articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code